Impression sérigraphique

L'impression sérigraphique (ou sérigraphie) est un procédé technique qui permet d'imprimer (à l'encre) des textes et des dessins sur différents types de supports (souples et rigides), quelles que soient leur forme et leur matière, grâce à un système industriel de pochoir souple.

Les diverses applications de l'impression sérigraphique


Les objets à imprimer peuvent ainsi être en matière textile, en bois, en papier, en métal, en verre, en céramique, en plastique, en carton... Ils peuvent être de forme ronde, carrée, cylindrique, en relief... L'impression sérigraphique est particulièrement utilisée dans la réalisation d'objets signalétiques (panneaux, tableaux, pancartes, autocollants...), d'objets publicitaires (affiches, stylos, tasses, boîtes, magnets, pochettes...), de textiles (vêtements, sacs en tissu, drapeaux...) et d'objets électroniques (fils électriques...). Les encres utilisées durcissent et sont résistantes, et elles diffèrent en fonction du support à imprimer.


Le fonctionnement de l'impression sérigraphique


La sérigraphie est une forme d'impression au pochoir, améliorée et automatisée. L'écran est un tissu de nylon (ou polyester) tendu sur un cadre en bois (ou en métal), qui permet de réaliser le pochoir avec la forme ou le texte à imprimer. On y dépose le typon (film contenant le document transparent à reporter) et on y applique une émulsion photosensible, puis l'écran est exposé aux rayons ultra-violets, durant un temps donné. La cuisson par insolation et le rinçage à l'eau de l'écran donnent ensuite naissance à la matrice d'impression. Celle-ci est déposée sur l'objet à imprimer, puis l'encre est appliquée par dessus à l'aide d'une raclette en caoutchouc. S'il y a plusieurs couleurs à appliquer, il convient de fabriquer plusieurs écrans.

La sérigraphie présente de nombreux avantages : elle permet d'imprimer des objets de manière originale et créative, sur tous les types de supports, quelle que soit leur matière. Elle est en outre particulièrement utile dans le secteur industriel.


L'histoire de la sérigraphie


La sérigraphie est un procédé d'impression inventé en Chine, entre le 10e et le 13e siècle. Cette technique s'est propagée en Asie, avant d'arriver aux Etats-Unis au 19e siècle, au même moment que l'immigration chinoise. L'engouement autour de l'impression sérigraphique fut à l'époque immédiat et les Américains contribuèrent à la moderniser. Les artistes Andy Warhol et Roy Lichtenstein, à l'origine du "Pop Art", l'utilisèrent pour réaliser nombreuses de leurs œuvres et la rendirent célèbre. Mais ce sont les soldats américains qui firent découvrir cette technique d'impression aux Européens, au moment de la Seconde Guerre mondiale, car ils l'utilisaient pour marquer leurs véhicules et réaliser la signalétique de leurs camps. A l'instar de Warhol et de Lichtenstein, Henri Matisse et d'autres artistes européens se mirent à utiliser cette technique pour créer leurs œuvres. A partir de 1970, la sérigraphie s'est généralisée en Europe, et demeure, aujourd'hui encore, omniprésente dans notre vie quotidienne.